Forum Transpirit : esprits et au-delà


Médiumnité, Ange gardien, Hantise, Démons, Spiritualité, Empathie, Esprits, Phénomènes paranormaux, Magie, Radiesthésie, Symboles occultes
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» bonjour
Lun 15 Juin 2015 - 13:57 par ninette72

» Présentation Obligatoire des nouveaux membres
Dim 5 Avr 2015 - 18:13 par Yves Bérubé

» heureux d'etre avec vous tous sur ce site.
Ven 14 Nov 2014 - 11:05 par manuenergie

» prsentation
Ven 14 Nov 2014 - 10:20 par AUPY

» Salut de Toronto de la part de Delia
Lun 20 Oct 2014 - 21:53 par D.

» présentation
Ven 17 Oct 2014 - 8:20 par fouzia

»  FRERE ELYÔN EST LE VRAI PROPHETE !
Dim 28 Sep 2014 - 16:54 par rimus

» Présentation zahra
Jeu 18 Sep 2014 - 20:08 par zahra

» Bonjour à tous
Jeu 11 Sep 2014 - 14:42 par naty13

Un Oeil sur l’Au-delà

Partagez | 
 

 Qu'est ce que le Spiritisme?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swanlake
Admin
Admin


Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Qu'est ce que le Spiritisme?    Dim 1 Mai 2011 - 17:44

L'acte de Spiritisme est un acte de communication entre le monde des vivants et le monde des morts. l'Esprit désincarné communique à travers le médium au moyens de différents outils humains : Ecriture automatique, table tournante, chanelling, Oui-ja, technique du verre etc.

Il faut rappeler que le spiritisme n'est pas un jeu et peut s'avérer très dangereux s'il est pratiqué par des néophytes dans un but d'amusement, de curiosité ou malsain. "Toute démarche spirituelle quelle qu'elle soit dépend d'abord de la pureté de notre quête personnelle."

En effet, si votre but est de vous amuser, vous tomberez sur des esprits qui s'amuserons de vous. Les esprits lisent dans vos pensées comme dans un livre ouvert et peuvent exploiter la moindre faille ou faiblesse de votre être pour vous mener là ou ils voudront. L'esprit qui se présentera à vous saura tout de vous, même les souvenirs les plus enfouis. La tromperie et la tricherie deviens un jeu d'enfant pour eux. La seule arme que vous posséderez est l'amour et la foi.

De même, le fait de vouloir parler à une personne précise, un proche décédé, une idole décédé vous expose à des esprits peut scrupuleux qui se feront un plaisir de se faire passer pour cette personne. Ne croyez pas que les esprits sont là pour résoudre les problèmes de votre vie, vous révéler les mystères de l'univers ou votre futur. Vous risquez de vous exposer à de nombreuses déconvenues et déceptions sans oublier le risque de subir une hantise.
Revenir en haut Aller en bas
http://transpirit.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Spiritisme?    Sam 2 Juin 2012 - 9:10

UNE SCIENCE ET UNE PHILOSOPHIE


Le spiritisme ne relève pas de la magie, de la superstition, de l'occultisme ou de l'ésotérisme. Né de l'observation des manifestations produites par les Esprits, le spiritisme un domaine d'expérimentation. Des phénomènes spontanés on est passé à des phénomènes provoqués, c'est à dire reproductible aux travers de personnes sensibles appelés médiums. Les messages des Esprits ont permis de mettre en évidence des principes universels ; la notion du divin, la survivance de l'âme, la communication avec les décédés, la médiumnité et son fonctionnement, la réincarnation, la pluralité des mondes.

Le spiritisme est une philosophie ainsi qu'une science d'observation qui répond aux questions fondamentales de l'être humain ; d'où venons nous ? Qui sommes nous ? Où allons nous ?
Dieu est le principe de toutes choses, c’est une force d’amour, créatrice, infinie et éternelle. La survivance de l’âme est démontrée par les phénomènes médiumniques. Les médiums sont les intermédiaires par qui les esprits peuvent se manifester aux humains. L'au-delà est le milieu naturel de l'esprit, c’est une dimension hors de la matière dans laquelle se retrouvent les âmes humaines ayant vécu sur Terre ou sur d’autres mondes.

L'Esprit créé simple et ignorant passe par tous les degrés de l'évolution au moyen de la réincarnation. Le monde visible vit au milieu du monde invisible avec lequel il est en contact perpétuel ; ces deux mondes réagissent incessamment l'un sur l'autre.
Le souhait universel des esprits est que l'homme prenne conscience de sa spiritualité pour se réaliser dans son évolution intellectuelle et morale, participant à la transformation progressive de l’humanité.



SPIRITISME EST UNE PHILOSOPHIE


A partir de l'étude expérimentale des phénomènes spirites, des lois naturelles ont été découvertes, telles les lois qui concernent le fonctionnement de la médiumnité et de son développement. Les grands principes exposés par les esprits peuvent être développés et réfléchis selon une approche philosophique. En cela le spiritisme fait appel à la raison. Concernant la différence à faire avec les croyances religieuses, voici quelques exemples : la réincarnation n'est pas un karma punitif mais une évolution perpétuelle ; la Terre n’est pas le centre de l’Univers mais une planète habitée parmi d’autres ; il n’y a ni anges, ni démons, seuls les esprits désincarnés peuplent l'au-delà ; il n'y a pas de miracles, mais des phénomènes naturels encore mal connus.

Le spiritisme est une formule chrétienne de partage, de liberté et de dignité pour tous les hommes et pour tous les peuples sans distinction d’ethnies ou de culture. Ainsi le spiritisme répond à l'essence même du message chrétien indépendamment de l'histoire religieuse. Ainsi également le spiritisme reconnaît toute l’importance du personnage de Jésus, en tant que missionné au même titre que d’autres prophètes.

La plupart des spiritualités ont été jusqu’alors l’apanage des religions ou des initiations ésotériques. C’est le règne du dogme, du rite ou de la foi aveugle. C’est également le motif d’un conditionnement social hiérarchisé avec ses castes de prêtres, imams et autres, censés dicter les règles instituées par les textes ou les instances religieuses.

Le spiritisme démocratise la connaissance de son enseignement, la rendant accessible à tous, pour une quête spirituelle qui n’établit plus de différence entre les individus. Devenu philosophie, le spiritisme a sorti la spiritualité de la croyance pour en faire un objet de recherche et de réflexion sur le sens de la vie à partir de ce que l’on sait de l’après vie.

LE SPIRITISME, UNE SCIENCE NOUVELLE


Le spiritisme est la science nouvelle qui vient révéler aux hommes, par des preuves irrécusables, l'existence et la nature du monde spirituel, et ses rapports avec le monde corporel ; il nous le montre, non plus comme une chose surnaturelle, mais, au contraire, comme une des forces vives et incessamment agissantes de la nature, comme la source d'une foule de phénomènes incompris jusqu'alors et rejetés, par cette raison, dans le domaine du fantastique et du merveilleux.

Il est une science nouvelle car encore peu étudié au regard de l'histoire de notre monde. Il n'y a que 150 ans que les bases de celui-ci ont été posées, notamment par Allan KARDEC qui lui donna pour nom le "spiritisme" pour l'étude associée ou de "spirite" pour leurs partisans. Il a pour principe les relations du monde matériel avec les Esprits (ou êtres désincarnés), il a pour étude les lois de vies incarnées comme désincarnées, les lois qui régissent la médiumnité, celles de la réincarnation et nous met en avant la notion de Dieu comme étant le Père de toute chose.

Il est une science car il peut être étudié par des phénomènes reproductibles si les conditions nécessaires sont réunis, cela par des lois strictes. Dans l'évangile selon le spiritisme d'A. KARDEC il est dit : "Les temps sont arrivés où les idées morales doivent se développer pour accomplir les progrès qui sont dans les desseins de Dieu". Le monde semble alors prèt pour ces compréhensions là.

Comme toute science nouvelle le spiritisme à ces contradicteurs et ces partisans. Mais la vérité finissant toujours par écraser par sa juste lumière le mensonge et l'erreur, ces contradicteurs viendront un jour rejoindre les lignes de ces révélations et ces partisans seront d'utiles serveurs pour la cause.

Le spiritisme est une science nouvelle car il étudie, comme dit plus haut, les relations du monde matériel avec les Esprits, la médiumnité, la réincarnation, les lois de causes à effet, la notion du divin, comme il ne l'avait jamais été fait dans l'histoire du monde.
Cette étude nous fait aussi comprendre l'importance de la moralité et de la charité, c'est pourquoi il n'est pas juste une science froide, mais aussi une philosophie.

" Les Esprits incarnés habitent les différents globes de l’univers. "

" Les Esprits non incarnés ou errants n’occupent point une région déterminée et circonscrite ; ils sont partout dans l’espace et à nos côtés, nous voyant et nous coudoyant sans cesse ; c’est toute une population invisible qui s’agite autour de nous. "

" Les Esprits exercent sur le monde moral, et même sur le monde physique, une action incessante ; ils agissent sur la matière et sur la pensée, et constituent une des puissances de la nature, cause efficiente d’une foule de phénomènes jusqu’alors inexpliqués ou mal expliqués, et qui ne trouvent une solution rationnelle que dans le spiritisme. "

" Les relations des Esprits avec les hommes sont constantes. Les bons Esprits nous sollicitent au bien, nous soutiennent dans les épreuves de la vie, et nous aident à les supporter avec courage et résignation ; les mauvais nous sollicitent au mal : c’est pour eux une jouissance de nous voir succomber et de nous assimiler à eux. "

" Les communications des Esprits avec les hommes sont occultes ou ostensibles. Les communications occultes ont lieu par l’influence bonne ou mauvaise qu’ils exercent sur nous à notre insu ; c’est à notre jugement de discerner les bonnes et les mauvaises inspirations. Les communications ostensibles ont lieu au moyen de l’écriture, de la parole ou autres manifestations matérielles, le plus souvent par l’intermédiaire des médiums qui leur servent d’instruments. "

" Les Esprits se manifestent spontanément ou sur évocation. On peut évoquer tous les Esprits : ceux qui ont animé des hommes obscurs, comme ceux des personnages les plus illustres, quelle que soit l’époque à laquelle ils ont vécu ; ceux de nos parents, de nos amis ou de nos ennemis, et en obtenir, par des communications écrites ou verbales, des conseils, des renseignements sur leur situation d’outre-tombe, sur leurs pensées à notre égard, ainsi que les révélations qu’il leur est permis de nous faire. "

" Les Esprits sont attirés en raison de leur sympathie pour la nature morale du milieu qui les évoque. Les Esprits supérieurs se plaisent dans les réunions sérieuses oû dominent l’amour du bien et le désir sincère de s’instruire et de s’améliorer. Leur présence en écarte les Esprits inférieurs qui y trouvent au contraire un libre accès, et peuvent agir en toute liberté parmi les personnes frivoles ou guidées par la seule curiosité, et partout oû se rencontrent de mauvais instincts. Loin d’en obtenir ni bons avis, ni renseignements utiles, on ne doit en attendre que des futilités, des mensonges, de mauvaises plaisanteries ou des mystifications, car ils empruntent souvent des noms vénérés pour mieux induire en erreur. "

" La distinction des bons et des mauvais Esprits est extrêmement facile ; le langage des Esprits supérieurs est constamment digne, noble, empreint de la plus haute moralité, dégagé de toute basse passion ; leurs conseils respirent la sagesse la plus pure, et ont toujours pour but notre amélioration et le bien de l’humanité. Celui des Esprits inférieurs, au contraire, est inconséquent, souvent trivial et même grossier ; s’ils disent parfois des choses bonnes et vraies, ils en disent plus souvent de fausses et d’absurdes par malice ou par ignorance ; ils se jouent de la crédulité et s’amusent aux dépens de ceux qui les interrogent en flattant leur vanité, en berçant leurs désirs de fausses espérances. En résumé, les communications sérieuses, dans toute l’acception du mot, n’ont lieu que dans les centres sérieux, dans ceux dont les membres sont unis par une communion intime de pensées en vue du bien. "

" La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique : Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes ; c’est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal. L’homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions. "

" Ils nous enseignent que l’égoïsme, l’orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière ; que l’homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l’amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle ; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l’éprouver ; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu. Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l’hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées ; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés ; qu’à l’état d’infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre. "

" Mais ils nous enseignent aussi qu’il n’est pas de fautes irrémissibles et qui ne puissent être effacées par l’expiation. L’homme en trouve le moyen dans les différentes existences qui lui permettent d’avancer, selon son désir et ses efforts, dans la voie du progrès et vers la perfection qui est son but final. "

Tel est le résumé de la doctrine spirite, ainsi qu’elle résulte de l’enseignement donné par les Esprits supérieurs.

Source: Entente spirite

Bien qu'il soit noté sur certains passages que l'on peut évoquer les esprits, je vous déconseille de le faire dans des séances de spiritisme et vous invite plutôt à les contacter simplement par les pensées d'amour que vous avez envers eux, ils y sont très sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Swanlake
Admin
Admin


Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Spiritisme?    Lun 4 Juin 2012 - 19:58

Merci Chenoa pour cette précision Smile

-------------------------------------------------------------------------------
Invité, ton coeur est libre, trouve le courage de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://transpirit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Spiritisme?    Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est ce que le Spiritisme?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos témoignage sur le spiritisme.
» Victor Hugo et Spiritisme
» DIABLE, SPIRITISME, Père SAMUEL ROUVILLOIS
» spiritisme
» Victor Hugo & le spiritisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transpirit : esprits et au-delà :: L'AU-DELA :: Communication avec l'Au-delà :: SPIRITISME-
Sauter vers: