Forum Transpirit : esprits et au-delà


Médiumnité, Ange gardien, Hantise, Démons, Spiritualité, Empathie, Esprits, Phénomènes paranormaux, Magie, Radiesthésie, Symboles occultes
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» bonjour
Lun 15 Juin 2015 - 13:57 par ninette72

» Présentation Obligatoire des nouveaux membres
Dim 5 Avr 2015 - 18:13 par Yves Bérubé

» heureux d'etre avec vous tous sur ce site.
Ven 14 Nov 2014 - 11:05 par manuenergie

» prsentation
Ven 14 Nov 2014 - 10:20 par AUPY

» Salut de Toronto de la part de Delia
Lun 20 Oct 2014 - 21:53 par D.

» présentation
Ven 17 Oct 2014 - 8:20 par fouzia

»  FRERE ELYÔN EST LE VRAI PROPHETE !
Dim 28 Sep 2014 - 16:54 par rimus

» Présentation zahra
Jeu 18 Sep 2014 - 20:08 par zahra

» Bonjour à tous
Jeu 11 Sep 2014 - 14:42 par naty13

Un Oeil sur l’Au-delà

Partagez | 
 

 Les gestes à faire pour Sauver la Planète....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swanlake
Admin
Admin


Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Les gestes à faire pour Sauver la Planète....   Jeu 26 Mai 2011 - 18:23

Nous savons tous un peu près que nous pouvons par des petits gestes quotidiens participer au mieux être de notre planète, la fameuse théorie de l'effet papillon. Mais, est ce que nous le faisons vraiment? Est ce que chaque jour que Dieu fait nous essayons d'améliorer notre comportement pour cette planète?

Je me suis dis je vais faire des recherches et essayer d'informer au maximum quitte à répéter des choses que tout le monde sait déjà mais au moins nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Donc, nous serons responsable de notre avenir ainsi que celui des générations futurs.

Et bien je vous invite tous à faire comme moi....essayons de nous responsabiliser davantage chaque jour pour justement avoir un monde meilleur...Nous voulons tous un monde meilleur non? Les miracles n’existent pas mais nous pouvons retrousser nos manches et en construire un meilleur

"Si tout le monde vivait comme un Français, il faudrait deux planètes supplémentaires pour satisfaire nos besoins". Il est urgent de changer nos habitudes de consommation et nos comportements. Voici dix gestes simples, écologiques et économiques.

Mangez des produits locaux et de saison

Haricots verts du Kenya, carottes d'Israël, agneau de Nouvelle-Zélande : aliments et marchandises parcourent parfois d'énormes distances, générant pollution et gaz à effet de serre. Acheter de préférence des produits locaux et de saison et privilégier les produits frais achetés au marché (ou, mieux encore, directement chez le producteur) supprime les intermédiaires et fait économiser des centaines de kilomètres. Un kilo de fraises importé par avion en plein hiver nécessite 5 litres de kérosène pour parvenir dans votre assiette. Il est indispensable de vérifier la provenance des aliments que vous achetez !

Evitez les emballages individuels

Si l'on empilait les déchets générés en un an par les ménages français, on obtiendrait un amoncellement haut comme le Mont-Blanc. La moitié de cette montagne serait constituée d'emballages. Si certains sont indispensables pour préserver la qualité du produit, ceux mis au service du marketing sont abusifs, comme les emballages individuels ou les "mini-portions". Le café en mini-doses utilise 10 fois plus d'emballages qu'un paquet de 250 g !
Par ailleurs, tous ces conditionnements coûtent cher : entre 20 et 40 % du prix du produit. Vous dépensez ainsi à votre insu près de 250 euros par an !

Triez mieux vos déchets

Cartons, papiers d'emballage et bouteilles plastiques représentent le tiers de nos ordures. Pourtant, malgré le tri sélectif mis en place presque partout en France, seulement la moitié de ces déchets intègrent le circuit du recyclage !
Bien triés, papiers et cartons serviront à faire boîtes à œufs, emballages, mouchoirs, nappes et serviettes en papier, papier hygiénique... Tandis que les bouteilles en plastique recyclées renaissent sous la forme des vêtements en fibre polaire, tuyaux, arrosoirs, pots de fleurs, revêtements de sols, bidons, tapis ou pièces de voiture. Chaque tonne de matière plastique recyclée permet d'économiser 750 kg de pétrole brut.


Dites non à la pub !

Posez une affichette "Pas de pub, merci" sur votre boîte aux lettres, afin de limiter la distribution de prospectus commerciaux et la consommation inutile de papier. Chaque foyer français en reçoit 42 kg par an. Pour les fabriquer, 10 millions d'arbres, 10 milliards de litres d'eau et de kilowattheures sont nécessaires chaque année. Ce courrier, rarement lu, va directement augmenter le volume des ordures ménagères... et le coût de la collecte !
Pour ne plus recevoir de courrier marketing, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur la liste Orange, gérée par France Télécom, et sur la liste Robinson, gérée par l'Union française du marketing direct.

Utilisez du papier recyclé

La consommation mondiale de papier ne cesse de croître alors que 42 % du bois exploité commercialement sert déjà à sa fabrication. La réalisation de papier recyclé nécessite 20 fois moins d'arbres, 100 fois moins d'eau et 3 fois moins d'énergie que celle du papier blanc.
Chaque tonne de papier blanc nécessite l'exploitation de 100 m² de forêt, soit 2 à 3 tonnes de bois, alors qu'une tonne de vieux papier permet de fabriquer 900 kg de produits recyclés neufs. La qualité s'est améliorée et les prix ont baissé. Aux consommateurs d'accroître les ventes pour accentuer cette tendance

Adoptez le coton bio

Le coton est la culture la plus polluante. Il n'occupe que 2,5 % de la surface agricole mondiale, mais reçoit un quart des pesticides épandus chaque année dans le monde. Sa transformation est également extrêmement polluante : blanchiment au chlore et teintures à base de métaux lourds nocifs pour l'homme et l'environnement.
Le coton biologique est cultivé sans pesticides, récolté à la main et transformé sans traitements chimiques. En le privilégiant, vous contribuez à votre bien-être, mais aussi au respect de l'environnement et à la santé de ceux qui le cultivent.


Ne jetez pas vos vieux vêtements !

Donnez-les ! 85 % finissent avec les ordures ménagères. Apportez-les à des associations ou donnez-les lors des collectes sélectives. Ils seront recyclés comme vêtements d'occasion ou chiffons, ou déchiquetés et réutilisés comme matière première.
A l'achat, préférez les matières naturelles comme la laine, la soie, le coton ou le lin, plutôt que les matières artificielles dont le procédé de fabrication est très toxique puisque la matière première, la cellulose, est dissoute dans la soude caustique puis passée dans un bain d'acide sulfurique et de sulfate de soude. De plus, le polyester ou le nylon ne sont pas biodégradables.


Partagez votre voiture ou prenez les transports en commun !


La voiture est la première source de pollution de l'air urbain, responsable de la dégradation des monuments historiques et des pluies acides qui détruisent les forêts. Autant de raisons de ne pas acheter ou racheter de voiture.
En plus de la location et du covoiturage, il existe l'auto-partage. Des voitures stationnées dans des parkings déterminés à l'avance sont mises à disposition pour des locations de courte durée. Il suffit de payer un droit d'entrée et le prix au kilomètre et au temps, assurance et carburant compris. La formule, qui existe dans de nombreuses villes de France, est rentable si vous roulez moins de 10 000 km par an.

Rapportez vos médicaments

Chaque année, les ménages français génèrent 70 000 tonnes de déchets issus des médicaments, dont plus de 90 % sont des emballages. Depuis février 2007, la collecte des médicaments non utilisés dans le but d'approvisionner les associations humanitaires à été interdite : parfois inadaptés aux destinataires et de qualité douteuse, ils pouvaient s'avérer dangereux.
En revanche, vous pouvez toujours rapporter vos médicaments non utilisés ou périmés à votre pharmacien. Ceux-ci sont désormais collectés pour être transformés en énergie.
Les 14 000 tonnes de déchets récoltés en 2003 ont permis de chauffer ou d'éclairer près de 8 000 logement

Et si vous alliez plus loin ?

Pour lutter contre la déforestation, parrainez un arbre ! Chaque année, 10 millions d'hectares de forêt primaire sont détruits. Ces masses d'arbres, indispensables à l'équilibre planétaire, régulent le climat, réduisent les inondations, empêchent la désertification et préservent la diversité animale et végétale. Des associations proposent, moyennant 15 euros, de planter un arbre en Amazonie, Guyane ou à Madagascar et de créer des alternatives économiques à la déforestation.

Association Cœur de forêt

Deux ouvrages utiles : ''Planète attitude ''(Le Seuil) et ''365 gestes pour sauver la planète'' de Philippe Bourseiller, (La Martinière).

source planète.fr

Je rajouterai ceci :


Il est tellement facile de faire tous ces petits gestes, alors pour ceux qui ne les font pas...svp pensez à votre planète et a tous ceux qui pâtirons des conséquences de vos oublis, de votre paresse .


La fameuse consommation d’Électricité...

Les gestes au quotidien : l'éclairage


En général, pour l'éclairage, il faut privilégier tant que possible la lumière naturelle et favoriser son entrée dans les pièces. En ce qui concerne la consommation électrique, il faut la diminuer au maximum.

Veiller à éteindre les lumières inutiles

En effet, l'éclairage représente en moyenne 10 % de la facture d'électricité d'un ménage français (CEREN, 2003).

Préférer les ampoules à basse consommation d'énergie

Ces lampes à basse consommation s'inspire des néons sous des tailles plus petites, on les appelle lampes fluorescentes, ou lampes fluorescentes compactes (LFC) ou encore fluo compacte.

Ces ampoules éclairent autant qu'une 60 W pour une puissance de 11 W avec une durée de vie multipliée par 6. Vous ferez ainsi jusqu'à 80% d'économies...
En effet, les ampoules classiques, à incandescence, transforment seulement 5% de l'électricité consommée en lumière – le reste s'évapore en chaleur...
Les ampoules à basse consommation d'énergie, qui réclament souvent quelques secondes après l'allumage pour être pleinement efficaces, doivent être installées dans les pièces les plus régulièrement et longtemps éclairées.

Attention : n'utilisez pas ce type d'ampoules sur des variateurs de courant.

Tester les lampes de type LED pour les lampes de poche

Les lampes de poche à LED consomment entre 5 et 10 fois moins d'énergie qu'une lampe classique pour une durée de vie comprise entre 50 000 à 100 000 heures. Pensez à vos lampes de poche qui usent les piles en seulement quelques heures et qui sont munies d'une lampe dont la durée de vie ne dépasse pas quelques dizaines d'heures.
Pour l'éclairage du logement, les LED restent encore trop faibles malgré leur consommation qui défie toute concurrence !

Eviter les lampes halogènes

Elles sont trop gourmandes en énergie (de 25 à 50 fois plus que les lampes basse consommation).

Ne pas abuser des abats jours

Leur couleur sombre peut absorber 50 à 80 % de la lumière, obligeant à multiplier les sources lumineuses.

Ne pas oublier la lumière naturelle !

Eviter les rideaux trop occultants ou penser à les ouvrir pour laisser rentrer la lumière naturelle : bonne pour le moral et pour aseptiser une pièce !

Consommation moyenne des appareils électroménagers

Voici quelques chiffres sur le coût moyen annuel d'un appareil électrique hors abonnement avec le tarif de base :

Source : SIPPEREC, chiffres 2003

Cuisson 60 euros
Sèche-linge catégorie C 50 euros
Réfrigérateur-congélateur catégorie A 33 euros
Lave-vaiselle catégorie A 25 euros
lave-linge catégorie A 19 euros
Téléviseur 17 euros
Ordinateur 13 euros
Chaîne hi-fi 6 euros
Aspirateur 2,3 euros
Fer à repasser 4,3 euros



Acheter des appareils mentionnant une étiquette européenne de classe énergétique au moins "A"

Ils sont plus économes et respectueux de l'environnement pour un prix souvent identique. Depuis septembre 1999, les appareils de classe E, F et G sont interdits à la vente. Enfin, des appareils de classe énergétique A++ font leur apparition, réduisant la consommation et donc la facture d'électricité de 20% par rapport à une classe A+, ils sont troutefois plus chers à l'achat et donc finalement peu rentables financièrement.

Eviter tant que possible le sèche-linge


Cet appareil, qui n'a pas toujours son utilité si vous avez de l'espace pour sécher le linge, consomme deux fois plus d'électricité qu'un lave-linge et a tendance à abîmer le linge. Un essorage, même à 600 tr/mn suffit.

Eviter le lave-vaisselle

Un lave-vaisselle, c'est pratique et c'est facile. Pour autant, il faut souvent rincer une première fois la vaiselle avant de la disposer dans la machine dont l'efficacité est parfois douteuse. Enfin, dans un foyer qui comporte peu de personnes, il s'agit plus d'un gadget dont la fabrication, le transport et la mise en décharge n'est pas sans conséquences sur notre environnement...

Eteindre les appareils électriques qui restent en veille

De plus en plus d'appareils se mettent en veille plutôt que de s'éteindre comme avant. Or, la veille ne sert à rien, si ce n'est à éclairer nos intérieurs la nuit. Vous pourrez tout à fait débrancher TV, radio, magnétoscope, chaine HI-FI, ordinateurs... (par contre, vous pouvez perdre la mise à l'heure de vos horloges intégrées). Ce petit geste vous permettra d'économiser environ 7% du montant de votre consommation électrique (CEREN, 2003).

Les gestes au quotidien : le multimédia et les appareils portatifs

Pour tous les achats de ce type, la démarche est simple et relève du bon sens. L'achat doit répondre à un vrai besoin et pas seulement à un gain de confort souvent peu significatif.

Eviter les appareils portatifs

Ils ont envahi notre quotidien et remplissent un tas de fonctions futiles : agenda électronique, console de jeux, lecteur multimédia... Certes ils sont sympas et égayent le quotidien de l'Homme moderne mais ils sont obsolètes très rapidement, utilisent des piles ou une batterie à recharger et contiennent des composants dangereux pour notre environnement. Ces composants, comme le coltan, entretiennent de l'esclavagisme dans certains pays d'Afrique.

Eviter les appareils qui nécessitent de l'energie

Quasiment tous les téléphones fixes sont maintenant raccordés au secteur pour assurer diverses fonctions souvent peu utiles. Est-ce bien nécessaire ? Il existe encore quelques téléphones simples, sans connexion électrique séparée et qui fonctionnent parfaitement ! En général, il faut veiller à refuser les appareils qui utilisent de l'énergie à des fins superficielles.

Modérer la taille de son écran de télé et d'ordinateur

Alors que les écrans LCD et plasma se généralisent, la taille de nos écrans ne cesse d'augmenter au détriment de la consommation électrique. Les gains obtenus par ailleurs en éteignant les veilles sont largement perdus dans cette course au gigantisme.

Enfin, certains consommateurs poussent la futilité à multiplier les écrans pour une même source, comme deux écrans pour un PC par exemple...

source Planète info

Etre éco-citoyen : l'eau

Pourquoi économiser l'eau ?

L'eau qui nous est délivrée est prélevée dans le milieu naturel et donc soustrait à une nappe, une rivière ou un lac qui sont autant de réserves d'eau naturelles pour la végétation et les animaux.

Une fois utilisée, l'eau est en partie traitée puis rejetée encore impropre dans l'environnement.

Le prélèvement, le pompage, le traitement, la distribution, l'évacuation et l'épuration de l'eau sont des opérations coûteuses qui en outre, consomment de l'énergie et nécessitent de l'espace.

Le cycle urbain de l'eau exige des infrastructures coûteuses à établir et à entretenir. En stabilisant ou en réduisant notre consommation d'eau, on diminue la construction de nouveaux ouvrages de captage, de distribution et d'épuration dont les nuisances sont manifestes (odeurs notamment)

Un accroissement de la consommation conduirait à aller chercher des ressources de moindre qualité qui exigent des traitements plus sophistiqués.

La consommation d'eau en France

Un Français consomme environ 150 l d'eau potable par jour pour ses besoins domestiques dont seulement 7% pour l'alimentation !

Source : Centre d'Information de l'Eau, 02/2007

Les gestes au quotidien

Eviter de faire couler l'eau inutilement

Vous pourrez ainsi l'economiser (sous la douche, pour la vaisselle...). Par exemple, fermer le robinet pendant les trois minutes où l'on se lave les dents peut économiser quelques dizaines de litres d'eau !

Opter pour des systèmes de chasse d'eau à deux débits

Appelées aussi chasses d'eau à deux réservoirs, elles permettent de réduire le volume d'eau utilisé d'environ 15 litres par jour pour un foyer de deux personnes.

Et si vous n'en avez pas, il vous suffit de placer une bouteille d'eau pleine de sable dans le réservoir de la chasse d'eau de vos toilettes, moins d'eau sera ainsi gaspillée. Une chasse d'eau classique consomme entre 6 et 12 l d'eau, une double commande 3 à 6 litres...

Essayer les toilettes sèches !

Les toilettes à litière biomaitrisée peuvent remplacer, si vous avez un jardin et la possibilité de faire du compost, nos toilettes classiques qui utilisent de l'eau.

Le principe ? Les excréments et l'urine s'entassent pendant quelques jours dans un réservoir (placé en dessous de la cuvette) qui contient de la sciure ou des copeaux de bois qui recouvrent chaque passage. Une fois la poubelle presque pleine, on se sert de ce mélange (papier toilette compris) pour en faire du compost... Ce n'est pas dégoûtant, c'est juste l'exploitation du cycle naturel de la matière organique...

Les avantage ? On économise des milliers de litres d'eau, on évite l'emploi de composés chimiques nécessaires au traitement de l'eau et on se fait de l'engrais gratis ;-)

Vérifier qu'aucun robinet ne fuit

Un écoulement goutte à goutte peut faire dépenser plus de 4 000 litres d'eau par an. Faites donc réparer les robinets et chasses d'eau qui fuient : de 10 litres par jour pour un robinet à 500 litres par jour dans le cas d'un simple filet d'eau dans la cuvette des WC !

Prendre des douches

La douche est plus tonique et hygiénique que les bains et consomme de 50 à 80 litres d'eau contre 150 à 300 litres pour un bain. Mais, bien entendu une douche rapide.

Equiper vos robinets de réducteurs de débits

Mitigeurs et aérateurs limitent significativement votre consommation d'eau : jusqu'à 70% ! Appelé mitigeur, aérateur, économiseur ou mousseur, ce dispositif se place facilement à la sortie de vos robinets. Son rôle est de diminuer le débit d'eau qui coule en dispersant le flux. Cela ne nuit pas du tout à l'usage courante de l'eau (douche, vaisselle...).

Par défaut, l'eau du réseau de distribution est délivrée à 3 bars, c'est à dire 17 l/mn, un mitigeur classique peut abaisser le débit à 12 l/mn tandis que les certains mitigeurs mécaniques haut de gamme économisent jusqu'à 70% d'eau.

Il peut même en résulter un confort d'utilisation avec la baisse de pression : faire couler de l'eau fait beaucoup moins de bruit !

Pour un foyer de 4 personnes, les aérateurs placés sur les robinets et les éco-douchettes génèrent une économie annuelle de l'ordre de 30 % soit 6,5 m3 avec un mousseur et 29 m3 avec une éco-douchette, pour un prix modique : environ 5 euros par économiseur.


Penser à récupérer l'eau

Une partie de l'eau que vous utilisez et qui n'est pas souillée par des produits chimiques peut-être utilisée pour d'autres usages. Par exemple, lorsque vous patientez pour faire venir de l'eau chaude au robinet, profitez en pour récupérer l'eau encore froide pour arroser ensuite vos plantes. De même, si vous utilisez de l'eau du robinet à table, le surplus éventuel en fin de repas peut servir à arroser vos plantes ou à remplir l'évier pour la vaisselle.

Faire pipi dans la douche

Profitons de notre douche pour faire pipi ! Nous économisons ainsi une chasse d'eau. Il faut simplement veiller, comme dans les toilettes, à ne pas en mettre partout.

La récupération d'eau de pluie

Pour économiser l'eau et ainsi préserver la ressource en eau, il est intéressant de stocker l'eau de pluie dans une citerne. De plus, en milieu urbain les sols n'étant plus perméables (tout béton), si l'eau n'est plus systématiquement rejetée dans les conduites d'évacuation cela évite d'éventuelles inondations.



-------------------------------------------------------------------------------
Invité, ton coeur est libre, trouve le courage de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://transpirit.forumactif.com
 
Les gestes à faire pour Sauver la Planète....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gestes à faire pour Sauver la Planète....
» "Un village paye un instituteur pour sauver une classe"
» Il reste moins de 10 ans pour sauver la planète
» Prière pour sauver une vie
» Que faire pour sauver les animaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transpirit : esprits et au-delà :: BIEN-ETRE & SANTÉ :: Médecines douces :: ECOLOGIE-
Sauter vers: